Cité administrative

Secteur: 
Infrastructures urbaines
Type Projet: 
PPP institutionnel
Etat d'avancement: 
Projet Programmé
Le gouvernement de la Tunisie envisage de construire une nouvelle ville administrative à la périphérie de la capitale Tunis. La ville sera une plaque tournante pour toutes les institutions publiques centrales qui bénéficieront des services de soutien partagés. Le coût estimatif du projet est de 1 500 millions de DT.
L’objectif principal de la nouvelle ville administrative est d’accélérer la croissance nationale et régionale en rassemblant tous les ministères et les institutions administratives au même endroit, ce qui facilitera les actions du gouvernement et permettra d’économiser les frais de déplacement des ministres et des fonctionnaires de l’administration.
Afin de développer une nouvelle ville à la pointe de la technologie, d’autres parties prenantes publiques et privées seront consultées pour préparer le plan directeur de la nouvelle ville, permettre le développement du secteur privé dans l’immobilier et les activités commerciales et assurer un environnement efficace, rentable et respectueux de l’environnement.
 
La nouvelle ville administrative aidera le gouvernement à relever les défis générés par l’éparpillement des ministères et administrations dans différents districts de la capitale, causant ainsi les problèmes suivants:
  • Difficultés d’accès pour les citoyens et les fonctionnaires (parking, congestion, circulation)
  • Coûts élevés (sécurité, duplication des services)
  • Pollution
  • Une grande perte de temps et d’énergie
  • Un manqué d’efficacité et de synergie
  • Un coût élevé des loyers pour les locaux administratifs de l’ordre de 34 millions de dinars par an
  • Dispersion des services, par exemple, la Présidence du gouvernement est répartie sur 4 sites distants, le MDICI sur 2 sites, etc.